/ EN CUISINE/ Les orties en cuisine : qui s’y frotte, s’y pique!

Comme beaucoup de personnes, nous avons tous eu des contacts avec cette plante à la réputation urticante.

Mais, il peut y avoir différents usages avec cette plante, que ce soit sous forme de purins en jardinage comme vous nous en parlions dans un article précédent, ou en utilisation pour des recettes de cuisine. Nous allons vous parler de cette plante et vous donner quelques conseils de récolte.

Quelques conseils pour réaliser une bonne et saine récolte :

Pour cueillir les orties, la période va dépendre de l’utilisation que vous allez en faire. Par exemple, pour l’utilisation en cuisine, la période la plus favorable est avril-mai.

Ne pas cueillir les orties sur le bord des routes très fréquentées, des zones de décharge ou des endroits qui ont été chimiquement désherbés.

Pour éviter de vous faire piquer, penser à vous ganter et éviter de vous agenouiller.

Cuisiner les orties, c’est très étonnant.

Non, une fois cuite, l’ortie ne pique plus! Sa saveur particulière, fait merveille dans de nombreux plats, de l’entrée jusqu’au dessert. A tester avec gourmandise!

Muffins sauvages à l’anglaise

Pour 6 gros muffins (ou une dizaine de petits muffins :

  • 100 g de feuilles d’orties fraîche
  • 375 g de farine
  • 1 cuil. à soupe de levure chimique
  • 140 g de parmesan ou de gruyère râpé
  • 125 g de beurre fondu
  • 2 œufs légèrement battus
  • 25 cl de lait
  • quelques tomates séchées
  • graines de pavot ou de sésame
  • sel, poivre

Faire cuire à l’eau les orties pendant 3 minutes. Récupérer le jus de cuisson en l’ajoutant au lait. Hacher les plantes cuites et mélanger-les avec les tomates réhydratées

Faire préchauffer le four à 210 °C (th7).

Dans une terrine, verser la farine, la levure, le fromage, les orties et les tomates, du sel et du poivre. Mélanger soigneusement.

Ajouter, en une seule fois, le beurre fondu, les œufs légèrement battus et le lait. Le mélange forme des grumeaux ? Cela est normal, voire nécessaire !

Verser la pâte dans des moules à muffins beurrés, saupoudrer de graines en enfourner 20 minutes.

Quelques espèces d’orties :

*La grande ortie (Urtica dioïca)

*La petite ortie (Urtica urens)

*L’ortie à membranes (Urtica menbranacea)

*L’ortie de Dodart (Urtica atrovirens)

*L’ortie à pilules (Urtica pilulifera)

Frittata à l’ortie, un parfum d’Italie

Pour 4 personnes :

  • 100 g de feuilles d’ortie
  • 1 gros oignon émincé
  • 2 courgettes moyennes détaillées en fins bâtonnets
  • 250 g de jambon blanc
  • 1 gousse d’ail écrasée
  • 5 oeufs légèrement battus
  • 4 cuil. à soupe de parmesan râpé
  • 2 cuil. à soupe d’huile d’olive
  • sel, poivre

Dans une poêle chaude, verser 1 cuillerée à soupe d’huile. Faire revenir ensemble les orties, l’oignon, les courgettes et l’ail.

Verser dans un saladier et laisser refroidir. Ajouter le fromage, le jambon, du sel, du poivre et les œufs.

Faire à nouveau chauffer la poêle, verser le reste d’huile et, quand celle-ci est bouillante, ajouter la préparation. Laisser cuire à feu doux une dizaine de minutes avant de servir bien chaud.

Compote de pommes caramélisées et d’orties confites

Pour 4 personnes :

  • 40 à 60 g de pousses d’ortie
  • 2 pommes
  • 10 g de beurre
  • 125 g de sucre
  • 15 cl de jus de pomme

Peler et couper les pommes en tranches assez fines. Les faire revenir dans le beurre jusqu’à ce qu’elles soient dorées.

Ajouter les pousses d’ortie et laisser fondre 1 ou 2 minutes, pas plus.

Saupoudrer de sucre et laisser caraméliser. Mouiller avec le jus de pomme et faire mijoter jusqu’à évaporation de ce dernier.

Server bien chaud avec des sablés.

Pour aller plus loin…

Un peu de bibliographie :

  • L’ORTIE : CULTURE ET USAGE de Guylaine Goulfier chez La vie en vert, rustica

Banque d’image : pixabay

By | 2019-11-05T15:47:48+00:00 novembre 4th, 2019|Cuisine|Commentaires fermés sur / EN CUISINE/ Les orties en cuisine : qui s’y frotte, s’y pique!

About the Author: